الرئيسية / إدماج التقنيات الحديثة في التعليم / مولاي امحمد الدريسي، أحد أعمدة التجديد وادماج التقنية في التربية في المغرب. في حوار مع أوراق رقمية
16216004_10212479203834339_61146301_n

مولاي امحمد الدريسي، أحد أعمدة التجديد وادماج التقنية في التربية في المغرب. في حوار مع أوراق رقمية

 

 

Bonjour, tout d’abord, merci d’avoir accepté notre invitation sur notre site AWRAK.

Moulay M’hammed DRISSI, Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Tout d’abord je tiens à vous remercier vivement pour m’avoir donné l’occasion de m’exprimer sur le domaine du numérique éducatif dans votre site Awrak RAKMIA. Je vous souhaite aussi une bonne année pleine de succès. Je suis Moulay M’hammed DRISSI, père de deux filles, professeur de l’enseignement supérieur en TICE, formateur TICE au centre de formation des inspecteurs de l’enseignement. Ex-chef de projet « formation » dans le programme GENIE (2006-2010) au Ministère de l’éducation nationale et ex-chef de division dans l’unité centrale de la recherche pédagogique au Ministère de l’éducation nationale (2010-2012)

16237396_10212479198994218_1144270559_n

Quelles sont vos meilleures et agréables expériences dans le domaine de TICE?

Parler des meilleures et agréables expériences dans le domaine de l’intégration des technologies de l’information et de la communication est difficile pour moi étant donné qu’elles  sont toutes placées dans un repère d’innovation et donc impossible de faire valoriser l’une sur l’autre. Cependant trois grands évènements m’ont marqués : Le projet Caravantic qu’on avait monté avec l’académie régionale d’éducation et de formation de la région Béni Mellal-Khénifra (2000-2004) et qui visait la sensibilisation, la formation, la création de ressources numériques  et l’accompagnement des acteurs éducatifs dans le domaine des TICE, et le programme GENIE (2005-2010) qui a généralisé les TIC dans les établissements marocains en termes d’infrastructure, de formation, de ressources numériques et de partage d’expériences.   J’avais l’occasion d’assister à plusieurs événements internationaux relatifs au TIC et j’étais fier de parler de l’expérience marocaine en TICE et du programme GENIE. Je crois qu’il faudrait voir les expériences de plusieurs pays dans ce domaine pour juger de l’importance et de l’effort déployé par le Maroc dans ce sens. Malgré quelques défaillances, ce programme reste une expérience très réussie au Maroc. Le troisième événement qui m’a marqué est le contact direct avec les inspecteurs au centre de formation des inspecteurs de rabat. C’est une occasion de délimiter des concepts TICE avec les inspecteurs (qui sont  d’ailleurs un élément très important dans le système éducatif), de mener des recherches sur les technologies éducatives et de les mobiliser pour faire réussir l’intégration des technologies éducatives dans notre système scolaire suivant des cadres de référence bien définis (intégration et évaluation). Cet événement est pour moi le maillon le plus important dans le cycle de vie du numérique pour encourager et développer les usages du numérique, à valoriser, à mutualiser et à partager les expériences des enseignants innovants dans ce domaine.

16237613_10212479196594158_210170991_n

Quelle est la relation entre l’innovation pédagogique et les TICE ? Autrement dit, est ce que l’innovation pédagogique est conditionnée par l’intégration des TICE ?

L’innovation pédagogique  est une action pédagogique caractérisée par l’attention soutenue portée aux élèves, au développement de leur bien-être et à la qualité des apprentissages. Elle s’appuie sur la créativité, repose sur une conduite de changement et s’enrichit  grâce aux ressources de son environnement. Partant de ceci, on peut dire que l’innovation n’a pas de limites et que le numérique n’est qu’un moyen parmi d’autres. Mais certes il en est un grand et un meilleur moyen. Les pratiques innovantes dictent la diversification de ces moyens selon les objectifs d’apprentissage et selon les moyens didactiques dont on dispose, et les TIC peuvent répondre à cette demande d’une manière efficace étant donné qu’on est immergé par des outils et des services numériques. Toutefois l’innovation exige d’ajuster la conception initiale à la réalité de la situation et à la réalité de l’apprentissage. L’innovation oblige de s’éloigner de la mécanisation des actes d’enseignement-apprentissage. On peut industrialiser des supports, des ressources mais, dans une perspective d’innovation, on ne peut pas industrialiser la conception d’un cours.

Quand est-ce qu’une pratique de classe est pertinente lors de l’intégration des TICE ?

Toute pratique pédagogique doit tenir compte du quadruple caractéristique de l’action enseignement-apprentissage : Objectifs d’apprentissage, méthodes pédagogiques, moyens didactiques (y compris les TIC) et évaluation qui est lié continuellement aux trois premiers éléments. Le choix des moyens et des ressources TIC dans ce diagramme doit tenir compte des autres éléments pour faire réussir l’action (en se posant la question : quelle valeur ajoutée ?). L’intégration de ces outils et ressources doit être inscrite dans une approche systémique qui garantit les apprentissages. Elle doit répondre à un besoin et doit se situer dans un niveau bien défini comme le stipule le référentiel de compétences TIC de l’UNESCO (alphabétisation numérique, approfondissement des connaissances, création de connaissances). Pour mener à bien cette action, il faudrait revoir sa planification pédagogique à la lumière du nouveau paradigme d’apprentissage et de l’intégration des TICE. Celle-ci nous oblige à être inventif, à être créatif et donc à scénariser nos actions en diversifiant les méthodes et les ressources dans le temps et dans l’espace. Une pratique innovante va sans doute libérer l’enseignant de la « fossilisation des pratiques » qu’il en fait.

16216004_10212479203834339_61146301_n

Certains parlent d’un chaos survenu par l’intégration erronée des technologies modernes dans les pratiques pédagogiques, allant même jusqu’à la perte du temps scolaire et la dispersion de l’attention des apprenants. Qu’en pensez-vous ?

Certes, des usages des TICE sans fondements pédagogiques et didactiques sont à l’origine de tels résultats. Comme je l’ai mentionné précédemment, l’usage doit tenir compte de plusieurs facteurs et surtout assurer les liens  Objectifs-Méthodes-Moyens TIC par une évaluation continue des trois éléments. C’est vrai qu’il y a une diversité de modèles d’intégration, une confusion de concepts, mais si la formation des enseignants est orientée vers l’usage pédagogique des TIC au lieu de se concentrer sur le volet technique, on peut résoudre progressivement ce problème et améliorer les apprentissages de nos élèves. Il faudrait travailler sur l’élaboration d’un cadre de référence général des usages et sur des modules de formation relatifs aux usages disciplinaires. Il faudrait répertorier des expériences disciplinaires innovantes « encadrées » dans le domaine pédagogique, didactique et technologique et les partager au sein de la communauté de pratique des enseignants. En effet, le « développement des usages » doit être encadré par les spécialistes dans le domaine pour bien assurer la validité des concepts diffusés et l’employabilité des expériences innovantes disciplinaires à partager. Par de telles actions on veillera à orienter les pratiques de nos enseignants et à améliorer les apprentissages de nos élèves.

16215995_10212479210274500_1812088805_n

Comme la plupart des citoyens, le corps éducatif s’oriente vers l’usage excessif  des smartphones et tablettes au détriment des ordinateurs.

Avez-vous des suggestions pour l’exploitation de tels appareils dans le domaine pédagogique ?

Je ne suis pas sociologue pour parler d’un tel phénomène, mais des constats quotidiens me permettent d’exprimer quelques idées à ce propos. Effectivement, on est dans une ère du numérique mobile et dans laquelle on a accès à l’information dans le temps et dans l’espace. Cette révolution technologique mobile (Mise en place du réseau wifi dans la plupart des espaces, disponibilité des outils mobiles : smartphones, tablettes) doit être exploitée dans l’éducation et la formation par les acteurs éducatifs d’une part et par les parents d’autre part. Le concept de « la classe inversée » est sans doute un des moyens efficace pour exploiter cette nouvelle génération des TIC par les enseignants et les parents. La mise en place des plateformes d’enseignement et de formation, l’inscription dans des groupes d’apprentissages des différents réseaux sociaux ne pourra qu’être bénéfique pour assurer : la réflexion continue des enseignants à l’usage du numérique mobile, l’implication des parents dans le soutien, le suivi de leurs enfants et l’exploitation des outils déjà en usage chez les enfants. Avec cette opération, je crois qu’on est dans un écosystème d’apprentissage « gagnant-gagnant ». Nos enfants apprennent dans leur « écosystème ».

16237573_10212479197314176_1255678742_n

Quelle est votre évaluation personnelle des plateformes de formation à distance dans notre pays ? Est-il temps d’adopter ces dispositifs dans l’éducation et la formation ?

La diversité des plateformes de formation à distance mises en place ne peut être que bénéfique en termes de formation et d’information. Cependant la formation à distance est un système complexe et compliqué et la mise en place d’un tel dispositif nécessite des conditions bien définies. Quand on aborde la mise en place d’une formation, on pense directement à son ingénierie et aux phases du montage (de l’analyse des besoins, à l’élaboration de modules et à l’organisation de la formation. Etc…). L’élaboration d’un référentiel de compétences et la détermination du profil de sortie est une étape primordiale. Sans ces éclaircissements il s’agirait plutôt d’une « information à distance ». Le dispositif à adopter dans l’éducation et la formation doit répondre aux normes internationales. Les différents pôles dans le tétraèdre pédagogique (pôle enseignant, pôle apprenant, pôle savoir, pôle groupe et pôle contexte) d’un tel dispositif doivent être étudiés d’une manière bien précise pour bien faire fonctionner chaque éléments du système. On peut se référer, par exemple, au  cadre de référence diffusé par le groupe AFNOR/ADV pour évaluer tout dispositif de la formation à distance avant de l’adopter.

16244085_10212479198554207_1416790980_n

Etant donné les contraintes de temps et les capacités financière des familles, comment le soutien pédagogique à distance peut-il participer à dissiper les écarts et favoriser l’équité entre les apprenants ?

L’un des objectifs principaux des TIC est de permettre un accès équitable à l’information. Le soutien scolaire trouve donc dans les TIC, des moyens efficaces pour être mis en place et assurer ses objectifs. D’ailleurs plusieurs expériences soutenues par des associations, faisant du numérique leur moyen principal de diffusion et de création de contenu de soutien, ont vu le jour et sont très actives au Maroc.

Le domaine de l’éducation a connu la naissance de l’observatoire marocain de la formation et la recherche en TICE. Comment l’idée est-elle née? Et quels en sont les fondateurs?

La création de l’observatoire marocain de la formation et la recherche en TICE est une nécessité répondant à un besoin dans ce domaine au Maroc. L’idée est de créer une structure qui répertorie toutes les actions TICE qui se déroulent au Maroc (pratiques, formations recherches, événements …), qui partage ces informations, qui porte un regard croisé sur ce qui se fait, et qui élabore des documents de références et des formations dans ce sens. La fondation de cette structure a été initiée par un groupe de chercheurs et de formateurs dans le domaine des TICE.

Quelle   valeur ajoutée apportera-t-il cet observatoire ?

Je crois que la valeur ajoutée de l’observatoire des TICE est sa base sur des cadres de références des normes internationales en termes d’intégration des TIC dans les pratiques de classe et en termes de montage de dispositifs e-Learning. Le travail avec ces normes et ses standard va surement délimiter les concepts et unifier la vision autour des problématiques du numérique au Maroc. En plus l’observatoire vise des publics variés (acteurs éducatifs, étudiants, associations). La valeur ajoutée réside aussi dans les formations actions et la recherche action que visent l’observatoire.

16395609_10212540279161184_299975048_n

Quels sont vos programmes et vos projets d’avenir ?

En fait, l’Observatoire Marocain de la Formation et la Recherche en TICE a élaboré sa vision stratégique  autour de trois axes :

  • Faire évoluer le métier des acteurs éducatifs et associatifs à l’ère du numérique
  • Investir dans la recherche par et pour les TICE
  • Accompagner le changement

Chaque axe est traduit en 5 leviers  qui sont aussi traduits en actions dans le temps et dans l’espace.

L’observatoire traduit les éléments de sa stratégie en plan d’action annuel qui s’opère au sein de projets de partenariat. Le détail de la stratégie peut être consulté sur notre site : http://omafor.org/strategie.html

Pour cette première étape nous travaillons dans l’élaboration des cadres de références pour l’intégration des TICE, l’évaluation des pratiques, le montage de dispositifs e-Learning. Nous menons des recherches sur l’état des lieux des TICE au Maroc et sur les différents usages des TICE. Dans la formation nous travaillons sur des modules de formation TIC pour les éducatrices et éducateurs du préscolaire, des modules pour les étudiants de Master et doctorants et des modules pour l’accompagnement des associations dans l’exploitation des outils et services numériques pour leur développement. Nous travaillons aussi sur l’organisation d’un colloque TICE et sur un concours des enseignants innovants avec une nouvelle forme de compétition.

Dans un deuxième temps nous mettrons en ligne un dispositif de formation des enseignants et des inspecteurs dans le domaine du numérique pédagogique.

Dans la cadre de la  mission importante de tout observatoire qui est la « veille » nous avons mis en ligne un répertoire non exhaustif des formations existantes sur le net (techniques et pédagogique), des guides élaborés par des spécialistes dans le domaine afin  d’informer les acteurs éducatifs de l’existant, et des informations relatives aux événements TIC (colloques, séminaires, conférences, appels à contribution …)

16295985_10212540281201235_1154555549_n

Un dernier mot pour le corps éducatif dans notre pays et le staff de AWRAK.ma ?

J’espère que l’observatoire des TICE soit utile pour tous les acteurs éducatifs, et qu’ils bénéficieront de ses services en termes de formation, de recherche, de veille technologique et pédagogique et d’accompagnement. Il est ouvert à tous. D’ailleurs son slogan « additionnons les forces et multiplions les chances par et pour les TIC » en témoigne. Mes remerciements également pour l’équipe « Awrak rakmia » pour tous les efforts déployés afin de mettre tous les acteurs éducatifs au diapason des actualités via une plateforme web professionnelle.  La diversité de services visant le côté pédagogique, administratif et la vie scolaire, qui caractérise le réseau Awrak est une grande initiative qui mérite toutes mes félicitations.

Réalisé par : Mourad ZEKRAOUI

16215973_10212479205074370_1171961384_n

عن mourad zakraoui

شاهد أيضاً

31932745_455752121522823_2374824186896973824_n

فاس 5 ماي 2018. يوم تكويني وطني متميز لأطر الإدارة التربوية. جمعية أوراق رقمية بالمغرب

  تكنولوجيا المعلومات والاتصالات بالإدارة التربوية الحديثة، هو موضوع اليوم التكويني الذي أشرفت عليه جمعية ...

3 تعليقات

  1. Bonjour tout le monde!
    Je tiens à remercier Awrak.ma pour cet article et je tiens aussi à saluer Moulay Mhammed pour les efforts déployés à ce jour, pour promouvoir les TICE au Maroc.
    Bien à vous,

  2. عبدالرحيم الهرنان

    سي مولاي امحمد دريسي أستاذ و مؤطر و مكون و خبير و صديق و أخ غني عن التعريف جمع الخصال الحميدة و الخبرة الممتازة فهو مرجع جيد لكل باحث في المعلوميات التربوية و البيداغوجية …لا يتوانى في تقديم المساعدة و في تقديم عصارة تجربته … نعم الرجل و نعم الأستاذ و نعم الصديق … يا ليت وزارتنا استفادت من خبرته على نطاق واسع … فأغلب ما يتم نشره ليس سوى شذرات قليلة من تجربته

  3. كريمة خلوفب

    حوار جد مهم نشكر اوراق رقمية على مثل هته المبادرات جزيل الشكر ايضا للسيد مولاي محمد دريسي كما نشكر الاطار التربوي السيد مراد الزكراوي على مجهوداته القيمة في اطار الرفع من جودة الحقل التعليمي في بلادنا

أضف تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *